TERRA 2050

Françoise Dedon se pose des questions sur la place de l’humanité dans le futur face à un environnement planétaire menacé. L’artiste imagine ainsi des situations où il règne généralement une luminosité étrange dans le paysage environnent, les personnages se situent généralement sur de vastes étendues de terres désertiques, il se dégage une sérénité dans leurs attitudes.  Françoise Dedon considère que nous ne sommes pas tous responsables de la destruction de notre planète, que ceux qui la respecte pourront probablement vivre plus dignement.